Présentation FRPMC

Les maladies de civilisation sont toutes des dysharmonies

Elle expriment la difficulté de la personne dans sa relation à son contexte de vie. Ces sources de souffrance, de désavantage, voire de situation de handicap, sont majorées par nos modes de vie hyper-techniques et compétitifs. Nous devons faire face depuis quelques temps à de nouvelles maladies de civilisation qui touchent toutes les populations.

La psychomotricité est une thérapeutique qui vise, par des techniques mobilisant le corps, à favoriser le développement des compétences d’adaptation des personnes. C’est un recours adéquat face à de nombreuses difficultés actuelles, à tous les âges de la vie, dans des contextes différents allant des situations de handicaps, aux réactions de stress, aux enfants en difficulté pour apprendre, aux malades Alzheimer

Maladies de civilisation : le psychomotricien aide son patient

Le psychomotricien accompagne son patient dans sa globalité

Si cette liste peut sembler éclectique, c’est pourtant bien la spécificité de la psychomotricité que de pouvoir aider des personnes aux profils a priori si différents. En effet, en se focalisant sur les fonctions psychomotrices (gestualité, organisation dans l’espace et le temps, représentation mentale de son corps) et les communications non-verbales et émotionnelles, le psychomotricien peut comprendre le fonctionnement de chacun et lui proposer des situations thérapeutiques à la fois pour renforcer ses atouts et développer voir compenser les zones de moindre aisance et confort.

Présentation des actions de recherche clinique de la FRPMC

  • Pour mieux comprendre le développement et l’involution des fonctions psychomotrices
    et leurs relations entre elles ;
  • Pour décrire plus finement leurs influences sur les vécus quotidiens ;
  • Pour évaluer les prises en charge et les techniques.

Création de la Fondation pour la Recherche en Psychomotricité et Maladies de Civilisation

Voilà pourquoi est née la FRPMC, sous l’impulsion d’acteurs de la société soucieux de soutenir ce projet à la fois ambitieux et réaliste : doter cette jeune discipline des bases scientifiques indispensables à son rayonnement.

Grâce à ce fonds, sous l’égide de la Fondation de France, seront donc financés des travaux de recherche : masters, thèses, projets collaboratifs. En outre le Prix GB Soubiran récompensera des publications (article, livre, support multimédia, etc.) de haute valeur ajoutée pour la communication dans cette discipline, en direction des professionnels comme du public ou des patients.

En savoir plus sur les activités de la FRPMC